Autosurf ou cashbar : que choisir pour le surf rémunéré ?

Il existe mille et une façons de se faire de l’argent (même facile) sur internet. Les jeux d’argent ou la lecture de mails en font partie. La publicité est aussi un très bon moyen de se faire un peu d’argent en ligne mais plusieurs solutions sont possibles comme par exemple le surf rémunéré aussi appelé PTS (Paid to surf : payé pour naviguer).

Le principe de l’autosurf

L’autosurf est un concept plutôt simple. Il s’agit en fait de logiciels informatiques de publicité en ligne. Il en existe deux sortes, les automatiques et les manuels. Pour les automatiques, il suffit de vous inscrire afin que les banderoles publicitaires passent automatiquement sur votre blog ou site internet et vous fassent gagner des crédits que vous pourrez ensuite convertir en euros. Pour les manuelles, vous devez vous inscrire, puis chaque fois que l’un des sites publicitaires sera visité, soit pas vous-même, soit pas les personnes visitant votre site ou blog, vous gagnerez des crédits.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’à l’inscription, on vous demande de déposer une somme d’argent car bien entendu il s’agit d’un investissement pour de l’argent si facilement gagné. Les autosurfs sont présents un peu partout sur la majorité des sites internet, à tel point qu’on y fait à peine attention. En cliquant dessus, c’est au site internet par le biais duquel on a aperçu la banderole qui gagne des crédits. Il s’agit d’un moyen assez rapide et efficace de gagner de l’argent. Mais il existe aussi des variantes de ce concept tels que le cash bar.

Le principe des CashBars

Cash Bar (barre d’argent en anglais), est un autre moyen simple de gagner de l’argent en ligne. Pour en bénéficier, c’est simple, il vous suffit de vous y inscrire, dans le formulaire d’inscription, on vous demandera de préciser quels sont vos centre d’intérêts. Ensuite, une barre publicitaire correspondant à vos intérêts apparaîtra chaque fois que vous vous ouvrirez votre navigateur web. Vous serez rémunérés en fonction du nombre d’heures passées à utiliser le navigateur web avec la cashbar. La rémunération pourra varier d’un site internet à un autre.

Que choisir ?

Vous pouvez essayer les deux concepts afin de vous familiariser avec ceux-ci et vous en tenir (ou pas). L’avantage des autosurfs, c’est qu’ils sont parfois disponibles avec des sons ce qui permet d’attirer l’attention des visiteurs et de les faire cliquer sur la bannière publicitaire. Seulement, contrairement aux cashbar, où vous êtes rémunérés selon le nombre d’heures passées à naviguer sur le web. De plus, les CashBar (pour beaucoup) sont gratuites alors qu’avec autosurf, la condition de rémunération dépend du nombre de sites que vous aurez visités et aussi du taux que propose le site. Lorsque vous devrez mettre à jour votre compte, il vous faudra y investir encore plus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*