Le présent et l’avenir du surf rémunéré

Le surf rémunéré présente des avantages qu lui ont permis d’avoir du succès depuis toujours. Cependant, le Paid To Surf d’hier n’est plus celui d’aujourd’hui. Le phénomène ne cesse de trouver de nouvelles formules pour attirer les internautes et subi des évolutions.

L’internet illimité ou la redéfinition du surf rémunéré

L’apparition des offres de connexion illimitée à internet ainsi que la démocratisation de l’accès au web qui en a découlé ont remis en cause le fonctionnement des premiers sites de surf rémunéré. Si auparavant les tarifs internet se chiffraient par heure, et était relativement élevé, dorénavant, l’internaute peut rester connecter 24 heures sur 24 et laisser son ordinateur allumé. Les bannières de rémunération tournent alors même qu’il n’est pas chez lui, cela pour un coût tout à fait modique. Cela a profité également plus généralement à l’explosion des jeux d’argent.

Concernant les sites de surf rémunéré (PTS), ils ont mis en place de nouveaux critères pour récompenser leur membre. Cela marque l’obligation du clic pour être rémunéré ainsi que l’apparition des « timers » qui obligent un temps minimum de visite pour valider un lien.

Les nouveaux types de surf rémunéré

Dans la même perspective, de nouveaux systèmes de surf rémunéré sont apparus depuis le début des années 2000. Les cashbar (barres de surf) ont ainsi remplacé les premières bannières en y imposant le clic et les Autosurf sont une technique beaucoup plus complexe de surf. Plus récemment, les systèmes de « Paid To Promote » se sont aussi beaucoup développés. Ces derniers rémunèrent leurs membres pour  faire la promotion d’une page internet.

Le futur du surf rémunéré

Si l’on remonte dix ans en arrière, les prévisions sur l’évolution du surf rémunéré étaient très optimistes. Certains sites prévoyaient même la disparition des messageries gratuites traditionnelles contre de nouvelles entièrement intégrées dans les schémas de « Paid to Read » (emails rémunérés).

En 2009, on ne peut plus nier le succès de ce type de rémunération. La multitude de sites le proposant ainsi que les millions de participants qu’il recouvre montrent bien qu’un réel attrait existe de la part des internautes pour « rentabiliser » son temps de connexion.

Malgré tout, les évolutions restent difficiles à prévoir. Les budgets de la publicité sur internet, même s’ils sont de plus en plus importants, n’ont pas explosé comme le prédisaient les études de marché. Pourtant, ce système semble pérenne dans son ensemble, d’autant plus qu’aujourd’hui de grandes zones ne sont pas encore couvertes par les réseaux internet. Entreprises et internautes des pays en développement sont probablement les prochaines cibles des sites de surf rémunéré.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*